dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

gynécomastie (tissu mammaire chez l’homme)

Chez l’homme, il existe un embryon de glande mammaire sous l’aréole. En temps normal, cette glande ne se développe pas. De temps à autre, il se développe quand même chez l’homme un vrai tissu mammaire. Le plus souvent il se forme en fait du tissu glandulaire et de la graisse additionnelle. Le développement de seins chez l’homme apparaît presque toujours spontanément, sans cause évidente. Après avoir exclu certaines causes spécifiques, le traitement se fait par voie chirurgicale.

On pratique tout d’abord une liposculpture de la poitrine, sous anesthésie générale, permettant d’enlever les tissus adipeux excédentaires. Au cours de la seconde partie de l’intervention, une incision est pratiquée à la partie inférieure de l’aréole, juste au bord (afin de rendre la cicatrice aussi discrète que possible). Via cette petite incision, le tissu mammaire réel est enlevé.

Le traitement postopératoire nécessite parfois deux journées d’hôpital. La douleur principale au repos, disparaît au bout de quelques jours ; la douleur lors de mouvements des bras et la raideur, peuvent durer environ deux semaines. Un corset élastique doit être porté pendant environ six semaines, afin d’empêcher l’inflammation de la zone opérée. Un drainage lymphatique manuel, par un kinésithérapeute, permet d’accélérer la désinflammation. Au cours des premières semaines, le mamelon est sensiblement plus dur et en retrait par rapport à la peau environnante ; après cicatrisation, la surface de l’aréole devient plus souple et plus uniforme.