dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

lipofilling (lipostructure, transfert de graisse)

La méthode la plus durable pour restaurer ou pour augmenter du volume est la transplantation de la graisse du patient. Cette opération est fréquemment dénommée lipofilling ou lipostructure.

Par des incisions de 2 à 3 millimètres, de la graisse sous-cutanée est aspirée le plus prudemment possible de la taille, des hanches, des cuisses ou du ventre. La perte de graisse au site donneur est tellement petite que le changement de volume reste imperceptible. La graisse est centrifugée pendant trois minutes ou filtrée, pour la séparer du sérum et de l'huile.

La graisse purifiée est injectée dans la région à traiter par des incisions de 1 à 2 mm. Cette technique est valable pour améliorer le contour des joues et des paupières, pour combler certains rides et plis, pour traiter les effets désavantageux de la perte de poids dans le visage, pour augmenter des lèvres, mais aussi pour traiter des irrégularités dans d'autres parties du corps.

En général, on procède sous anesthésie générale et par hospitalisation de jour. Il y a un gonflement important pendant trois semaines. Des inconvénients limités, comme une enflure persistante et des irrégularités peuvent rester perceptibles pendant plusieurs mois. Une surcorrection ou des irrégularités à cause de cicatrisation autour de la graisse transplantée, sont difficiles à traiter. Pour ces raisons, des injections avec des fillers (comme le gel d'acide hyaluronique) sont devenu plus populaires. Néanmoins, à l'occasion d'une chirurgie plus majeure comme un lifting, un lipofilling dans le même temps opératoire peut toujours être considéré.

Il y a un reportage sur l'augmentation des lèvres dans le chapitre correspondant (corrections au visage > augmentation des lèvres).