dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

épilation définitive

L’épilation définitive, par lumière intense pulsée (IPL) ou par laser, est réalisée pour des raisons esthétiques ou par commodité (par ex. sportifs, irritation liée à des poils incrustés). Ce traitement se pratique chez les hommes comme chez les femmes.

méthode
Tandis qu'un système de refroidissement protège les couches extérieures de la peau, un rayon laser ou une lumière intense pulsée (IPL), détruit les racines des poils. Ces racines passent alternativement d’un état actif à un état de repos. Le traitement ne fonctionne que sur les poils à l’état actif. Une intervention réussie détruit 10 à 30% des follicules des poils. Les poils restants deviennent aussi un peu plus clairsemés et plus doux.
Un traitement plus énergétique provoque une épilation plus importante mais risque davantage d’endommager la pigmentation de la peau. Il est dès lors recommandé d’effectuer un essai sur une petite parcelle de peau, en particulier lorsque l’on brunit facilement. L’appareil est réglé moins fort pour les peaux foncées. Il faut alors plus d’interventions.
Plus les poils sont foncés et épais, plus ils sont sensibles au laser et à l’IPL. Les poils foncés des aisselles et de l’aine se traitent donc très facilement. L’épilation peut être pratiquée sur presque toutes les parties du corps. Cette méthode ne convient pas pour les poils blancs, gris, blond clair et auburn.

préparation
Il est préférable de ne pas se raser pendant les jours précédant la consultation préparatoire. Le médecin pourra se faire ainsi une meilleure idée de votre constitution et de vos souhaits, ainsi que des possibilités d’intervention. Pour l’intervention en elle-même, venez avec une peau rasée de près. On évite ainsi que la partie apparente des poils n’absorbe l’énergie destinée aux racines. Pour le traitement de l’aine ou de la ligne de bikini, vous pouvez, si vous le désirez, porter un string couvrant la surface de peau dont vous désirez conserver les poils.
Dans le cas d’une épilation aussi, il est très important de ne pas s’exposer au soleil pendant une période allant de quelques semaines avant l’intervention, jusqu’à deux mois après celle-ci.

résultat
Le succès du traitement dépend du type des poils, le cycle des cheveux et du seuil de douleur. Des poils foncés et raides sur le pubis chez des personnes à peau claire sont très bien traitables. Néanmoins, chaque éclat de lumière peut piquer fortement pendant une fraction d'une seconde. Parfois, la sensitivité du patient ne permet pas de délivrer la meilleure dose d'énergie au follicule.
Sur le dos, seulement 10-15% des follicules des poils est en phase de croissance. Ainsi, un grand nombre de traitements peut s'avérer nécessaire, même pour des personnes à peau claire et aux poils foncés, qui supportent très bien le traitement.
Si le type de vos poils et de votre peau est bien traitable, vous pouvez assumer d'obtenir une réduction des poils permanente. Les poils restants sont plus clairs, plus fins et plus doux. Cela peut déjà faire la différence entre des rasages fréquents avec beaucoup d'irritation et un rasage hebdomadaire facile et vite.
S'il y a une chance raisonnable qu'en fin de compte il y ait une absence complète de poils visibles pour la peau et la région corporelle en question, on vous le dira. Il ne sert à rien de demander une garantie à ce sujet. A l'état présent de la science, personne ne peut faire cette promesse.

durée
Apres trois traitements, avec une intervalle de quatre à huit semaines, je conseille de patienter un peu plus longtemps, par exemple trois mois. Il est presque certain que la pilosité redeviendra plus importante, et ainsi on pourra juger le résultat durable. De suite, on procède à un nouvelle série de deux, trois ou quatre traitements. Chaque région traitée est photographiée à fin de pouvoir juger le résultat en toute objectivité. Il faut prévoir un délai suffisamment long entre les sessions pour dépenser le budget considérable de la façon la plus efficiente.