dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

cicatrices d’acné : traitement par dermabrasion

Après guérison de l’acné, il peut rester parfois des imperfections de la peau. Elles peuvent aller d’une légère rugosité à de profondes marques et perforations de l’épiderme.
Les rayons de laser CO2 sont capables d'abraser une couche fine de peau. Les rebords bien délimités des cicatrices rétractées peuvent être rendus un peu plus mous. La stimulation de la synthèse de collagène peut améliorer le résultat pendant plusieurs mois après l'intervention. Le traitement doit être répèté quelques fois si un résultat maximal est envisagé.

La dermabrasion consiste à poncer l’épiderme à l’aide d’une petite meule rotative. En cas de traitement de petites surfaces, l’intervention peut être pratiquée sous anesthésie locale. Lorsque l’intervention concerne la totalité du visage, il est le plus souvent nécessaire de pratiquer une anesthésie générale. En ponçant de manière uniforme, l’épiderme peut être rendu plus lisse. En ponçant localement plus profondément, les bords anguleux des cicatrices profondes peuvent être gommés.

La peau est ensuite recouverte d’un pansement alginate, qui, à l’extérieur, forme une croûte sombre et qui, côté plaie, provoque l’apparition d’un gel qui favorise la guérison. Après cinq à douze jours, la croûte se détache et il apparaît une surface de peau rose. Les activités quotidiennes normales peuvent alors être reprises. La couleur rose s’atténue progressivement au cours des mois suivants.

La peau du visage se rétablit bien après une telle intervention car elle comporte de nombreuses cellules dermiques profondes dans les glandes sudoripares et sébacées, ainsi qu’au niveau des racines du duvet de poils. Au bout de cinq jours à deux semaines, il pousse une nouvelle couche d’épiderme à partir des pores. Le cou, le dos et les autres parties du corps ne possèdent pas de telles capacités de réparation, c’est la raison pour laquelle aucune dermabrasion n’est pratiquée à ces endroits.

Il existe cependant une limite au pouvoir régénérateur de la peau du visage. Les cicatrices profondes nécessiteront de ce fait différents traitements afin d’éviter la formation d’autres cicatrices causées par un traitement unique trop intensif.

Le traitement de l’acné en lui-même est du domaine du dermatologue. Ce n’est qu’en cas de guérison de l’affection, ou du moins lorsqu'elle est en grande partie réduite, que des corrections chirurgicales peuvent être effectuées.

La dermabrasion n’est pas la seule possibilité de traitement des cicatrices d’acné. Lorsque le tissu graisseux est endommagé par l’inflammation, entraînant un durcissement et une contraction, des injections de graisse (lipostructure) sont souvent utiles. De petites irrégularités peuvent souvent être gommées à l’aide de produits de remplissage. Certaines cicatrices sont de préférence découpées et recousues. La thérapie au laser convient particulièrement aux irrégularités nettement marquées. Les troubles de la pigmentation peuvent parfois être corrigés à l’aide de crèmes ou d’autres traitements locaux.