dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

Traitement de rides par affaiblissement musculaire

Un produit affaiblissant musculaire peut être injecté avec une aiguille ultrafine dans certains groupes de muscles qui provoquent les rides : les rides horizontales du front, les rides de froncement, les extrémités des pattes d’oie sur les tempes, et certaines rides verticales du cou (platysma). Cette intervention ne nécessite pas d’anesthésie et l’intervention s’effectue lors d’une consultation. Le patient ne sera nullement limité dans ses activités normales.
Le produit travaille graduellement : Les effets deviennent visibles à partir du 3ème jour et seront maximales après deux semaines. La toxine atténue seulement les muscles autour de l’endroit de l’injection. La peau du front prend un aspect lisse, les rides du front et du cou sont atténués. L’aspect du visage semble tout à fait naturel.
L’effet disparait au bout de cinq à sept mois. D’habitude l’intervalle entre deux injections s’élargit puisque les muscles s’affaiblissent graduellement et que ces muscles sont moins utilisés dans la mimique du visage après ces interventions.
Ceci s’avère un traitement efficace, également pour les jeunes qui ont une peau lisse mais des rides d’expression trop prononcées.
Les parties autour des yeux, les joues et la bouche sont très importantes pour une mimique naturelle. C’est pourquoi les rides des paupières et autour de la bouche ne seront guère traités à la toxine.