dr. J. VANDEPUTTE

Chirurgie Plastique

Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.
Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.Cliquez ici, pour voir le reportage complèt.

petites lésions cutanées

Il existe différentes petites lésions bénignes. Des lésions plates pigmentées seront en général excisées par une chirurgie classique (incision) ou traitées avec des courants de radio-fréquence. Il restera toujours une cicatrice. Une technique ultrafine, souscutanée laissera en général une trace linéaire, sans les petites marques témoins des différents points de sutures.
Si on doute de la nécessité médicale d’enlever une tâche pigmentée, il peut s’avérer utile de consulter un dermatologue. En effet, certaines personnes ont des dizaines de tâches pigmentées. A ce moment, la meilleure stratégie sera peut-être de bien suivre l’évolution de ces tâches et de n’enlever que celles où il y a une indication médicale au lieu de produire de nombreuses petites cicatrices. S’il existe un vœu prononcé pour des raisons esthétiques, on pourra toujours faire appel à un chirurgien plastique ultérieurement.
Beaucoup de lésions sont moins foncées et moins élevées au dessus de la superficie cutanée. Parfois celles-ci peuvent être enlevées par une technique d’abrasion sans aucune cicatrice dans le meilleur des cas. S’il reste tout de même une cicatrice, ce sera sous la forme d’une tâche, une tâche légèrement élevée ou une petite fosse, et souvent moins frappant qu’une suture linéaire. Ces lésions apparaissent souvent dans le visage. Ils deviennent progressivement plus grands et plus pâles. Souvent on voit également apparaître des poils durs. En général on les considére comme des signes de vieillissement. D'autres lésions bénignes se trouvent plus fréquemment sur le tronc ou les membres. L’abrasion de ces lésions, si nécéssaire suivie d’une épilation permanente, est un traitement qui peut se faire lors d’une consultation. Ma technique de préférence consiste dans l'excision très superficielle permettant un controle histologique, suivie par le traitement au laser CO2. Pour des excroissances plus importantes l’abrasion par des ondes radio de 4 Mhz s’avère une excellente solution.
Certaines petites lésions cutanées proviennent de cicatrisation ou d’infection. Une des possibilités de traitement consiste dans l’abrasion (dermabrasion) des cicatrices légérement gonflées et/ ou des restes de poussière.